Leçons de Leadership dans une fête populaire, ou le Chaos Maîtrisé

Avertissement au(x) lecteur(s) ou à/aux lectrice(s) : j’aime prendre les petits événements de la vie quotidienne et d’essayer d’élargir leur signification à des sujets plus larges. Ne soyez donc pas déstabilisés par cette forme de réflexion, mais prenez la avec détachement et légèreté (on n’est pas là pour s’emm…)

Nabada

Pourquoi cette photo de couverture ? Il s’agit de la Nabada, qui se déroule chaque année à Ulm, en juillet. Ce jour-là, les habitants de la ville et des environs se précipitent dans le Danube et quatre heures durant, s’écoulent des milliers de personnes sur des radeaux de fortune, des orchestres de musique folklorique sur leurs barques peintes à leurs couleurs, le tout abondamment arrosé de bière et de bombes à eau.
Quel rapport avec le leadership, le développement personnel et autres sujets austères ?
Ayant découvert cette grande fête populaire l’an dernier, j’ai été frappé par le contraste entre le chaos absolu, mais bon enfant sur le Danube et une foule joyeuse, mais policée sur les berges. Ensuite il faut regarder ce qui se passe sur les radeaux, puis essayer d’en dégager une impression générale.
Considérons d’abord le chaos, pour tous ceux qui prônent la liberté créatrice absolue. Ce qui fait la réussite de la Nabada, c’est justement la maîtrise de ce chaos, pour lequel on accepte une certaine marge d’erreur et qu’une volonté collective, plus ou moins inconsciente (surtout après plusieurs bières de marque Goldochsen –la bière d’Ulm), prend soin de ne pas quitter les limites ainsi fixées.

Allons plus profondément dans le détail et commençons par les radeaux. Chacun d’entre eux est le fruit d’un travail collectif et qui a vocation à refléter l’identité ou l’image publique que ses concepteurs veulent lui donner. Sur cette photo, vous voyez notamment le drapeau du HSV (le club de foot de Hambourg, ce qui dans le sud de l’Allemagne est quasiment un signe de défi). On imagine parfaitement l’intelligence collective et le leadership qui a dû se dégager, pour aboutir à un tel résultat sans forcer sur l’exercice de l’autorité.
Sur le fleuve même, il n’existe aucune autorité formelle entre les différents bateaux, même les édiles ont le leur, plus beau, mais sans plus d’autorité et de toute façon, il est autant arrosé que les autres radeaux à grands seaux d’eau ou pompes à incendie. Ma conclusion, est que l’autorité légale doit savoir se diluer dans la masse lorsque les circonstances l’exigent, pour participer à la communion populaire. Pour autant son autorité n’en sort pas diminuée, mais peut-être même grandie, d’autant que jeter de l’eau et boire de la bière sur l’eau sont strictement prohibés… enfin, en théorie.
Ensuite, par sa nature même, le fleuve canalise et unifie ce chaos de multiples embarcations; c’est ce qui donne cette impression d’ensemble, d’autant plus impressionnante qu’il s’agit là d’un phénomène qui dure plusieurs heures. Par conséquent, la liberté reste d’autant plus créatrice et positive qu’elle se meut librement dans un cadre communément accepté et qui n’est pas vécu comme une contrainte.
Parallèlement, il existe toujours une forme d’échange, certes de bombes à eau, mais aussi de bières, de plaisanteries, et un regard sur l’environnement pour éviter les accidents. Donc ce chaos n’est finalement qu’apparent, l’essentiel restant donc la communion collective, ce qui me conforte dans la relativité de la notion de chaos créatif, car l’autre doit rester intégré à notre propre démarche, même libre.

En conclusion :
-La transgression est un facteur de liberté créatrice ;
-Un leadership participatif et bienveillant produit des résultats plutôt surprenants ;
-Les dirigeants doivent s’avoir s’effacer et ouvrir suffisamment le carcan des règles pour permettre une libre expression le moment venu ;
-Le chaos, pour être créatif et se placer dans un mouvement collectif doit rester respectueux de chacun.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s