Le modèle des 3 mondes : retrouver les grands équilibres de son existence.

Dans la formation dispensée à l’INeKO (cf post précédent : lien) figure le modèle des 3 mondes, développé par Bernd Schmid, dont vous trouverez ici le site officiel (lien).
L’objectif de ce modèle est d’identifier les influences externes qui peuvent affecter un individu et menacer son équilibre personnel. Pour ce faire il s’intéresse aux trois mondes qui régissent nos existences : le monde privé d’un côté et de l’autre les mondes professionnel et organisationnel, qui forment ensemble les éléments constitutifs d’une personne que l’on considère non pas comme un ermite vivant seul dans sa grotte, mais comme un être social en interaction permanente avec ses prochains.
Nous regarderons d’abord en quoi consistent ces mondes, puis identifierons les interactions susceptibles de perturber nos vies que l’on aimerait plus simples et douces.

Le monde privé est constitué de la famille, des amis, de nos engagements dans des associations, du sport et autres.
Le monde professionnel comprend nos qualifications, nos ambitions, nos savoir-faire, notre expérience, mais aussi nos ambitions.
Le monde organisationnel fait également partie de l’entreprise mais est plus attaché à notre place dans l’entreprise, nos interactions avec nos collègues, notre fonction, ce que nous représentons tant pour notre hiérarchie que nos collaborateurs.Modèle des trois mondes

Bernd Schmid a choisi de représenter ainsi son modèle : au centre est l’homme (vous pouvez rire de mes talents de dessinateur !) irréductible et un. Autour de lui, ces trois mondes forment un deuxième cercle qui le place dans son environnement social. La nature ayant horreur du vide, ces trois mondes ont vocation à occuper tout l’espace autour de nous, l’un parfois au détriment de l’autre, créant alors les petits ou gros soucis du quotidien que nous connaissons tous.

Voici donc les sources de conflits que l’on peut identifier, avec lesquelles il faudra apprendre à vivre ou que l’on pourra tenter de corriger.
-A l’intérieur de chaque monde, des conflits peuvent se produire. Par exemple une mésentente conjugale. Elle fragilisera la partie privée que l’on pourra être tenté de réduire en accroissant son investissement dans les mondes professionnel et/ou organisationnel.
-En raison d’enjeux importants dans un des mondes, par exemple un cursus de formation professionnelle, il aura naturellement tendance à s’étendre au détriment des autres monde. On peut se désengager de ses responsabilités ou s’isoler de la vie familiale au moment où l’on suit une formation qui permettra, mais seulement après, une progression professionnelle.
-Dans le monde organisationnel, on peut tenir des fonctions importantes ou du moins disproportionnées par rapport à notre formation. Le stress généré par la fonction que l’on occupe va de plus en plus occuper nos pensées par crainte de décevoir en n’étant pas à la hauteur. Les autres mondes vont donc se réduire, créant de nouveaux déséquilibres.
-Nous ne parvenons pas toujours à cloisonner nos existences. De fait, les autres mondes peuvent directement entrer l’un dans l’autre et créer de nouveaux déséquilibres ou conflits. Qui n’a jamais apporté à la maison les soucis du travail ?
Peut-on pour autant éviter ces conflits, déséquilibres et failles ?
Certainement pas. Sinon nous serions parfaits. L’idée est donc de réussir à identifier ces sources de déséquilibres qui pourraient nous mettre en danger et ensuite, soit progressivement rééquilibrer les mondes, soit s’accommoder de cette situation, mais en étant conscient de la nécessité de la corriger à plus ou moins court terme pour éviter qu’ils ne nous mettent ensuite en péril.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s