L’expérience de Stanford ou le jeu du prisonnier et du gardien

En 1971, un enseignant de Stanford a mis en place une expérience sur l’exercice de l’autorité, mettant en scène des étudiants volontaires, jouant pour certains les gardiens, pour les autres les prisonniers.
Cette expérience fut abrégée en raison des dérives immédiatement apparues parmi ces étudiants, pourtant tous volontaires et conscients du caractère expérimental.
Vous pourrez lire un article détaillé ICI, dans le blog du Monde « Passeur de Sciences » de Pierre Barthelémy.

Qu’en retenir ? toute personne détentrice d’une parcelle de pouvoir doit s’entourer de contre-pouvoirs, quelles que soient ses valeurs et son éthique.

Bonne lecture et bonnes vacances.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s