Transition Professionnelle : quelques conseils de base

Tous les fans de Sergio Leone, Clint Eastwood et Ennio Morricone connaissent « Le Bon, la Brute et le Truand ». Je voudrais m’appuyer sur une scène emblématique pour rappeler le défi que représente une transition professionnelle réussie : « When you have to shoot, shoot. Don’t talk ».

Dans cette scène, alors que Tuco (Eli Wallach) prend un bain, il est rejoint par un manchot à l’air patibulaire. Cet homme commence alors à lui expliquer qu’il attendait ce moment avec impatience, qu’il a beaucoup travaillé pour apprendre à tirer de la main gauche et enfin tenir sa vengeance. Tuco, muet jusque-là et qui avait dissimulé son pistolet, tire sans hésiter et achève le gaucher. Il conclut par « When you have to shoot, shoot. Don’t talk ».

« When you have to shoot, shoot. Don’t talk. »

Quel rapport avec la transition professionnelle, me direz-vous ?

Eh bien, qu’il y a un temps pour tout : un temps pour faire le deuil de son bras droit, un temps pour se repositionner sur son nouveau projet (apprendre à tirer de la main gauche pour se venger de Tuco) et surtout un temps pour passer à l’action.

Ce gaucher a donc commis l’erreur fatale d’avoir parlé de tout son cheminement au lieu de simplement assassiner Tuco. Pour reprendre les travaux d’Elizabeth Kübler-Ross, voilà un homme qui n’avait pas fait tout son travail de deuil et n’a pas su se mettre en configuration idéale au moment opportun.

Voici donc quelques conseils élémentaires pour augmenter ses chances : 

-Sur le marché du travail, se trouvera toujours un Tuco qui n’a pas d’état d’âme.

-Faire le deuil du passé, car le ressasser empêche de se projeter.

-Fixons-nous un objectif clair, et acceptons qu’il ne soit pas immédiatement accessible.

-Travaillons dur pour nous mettre en situation d’atteindre ce but.

-Au moment de dégainer : agir, c’est trop tard pour se retourner sur son passé.
On augmente alors singulièrement ses chances de survie.
Bref : « When you have to shoot, shoot. Don’t talk. »

Publicités

2 réflexions au sujet de « Transition Professionnelle : quelques conseils de base »

  1. Céline Viguié

    En tant que femme, je rajouterais un conseil supplémentaire. Pour augmenter ses chances, penser à changer de tenue : celle du manchot porte le sang de sa blessure faite naguère par Tuco, signe supplémentaire qu’il n’a pas fait son deuil de sa main droite perdue…

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s