Archives du mot-clé isolement

Pourquoi certains dirigeants sont-ils souvent sinistres, malgré leurs succès ?

Les cadres dirigeants sont une espèce étrange. Très étrange. Ils ont tout réussi dans la vie, ils mènent une existence confortable ; ils ont des amis de haut niveau avec lesquels ils peuvent partager leurs pensées les plus intimes. Mais aussi, ils se savent en danger permanent, toujours sur la brèche, sous la pression constante de leurs supérieurs ou des actionnaires, ils stressent à mort, mais ne peuvent se passer ni de cette adrénaline, ni des sensations indicibles que donne le pouvoir. Le prix qu’ils ont payé pour atteindre les sommets a été immense. Toujours. Le prix qu’ils paient chaque jour pour y rester est énorme. Ils apprennent à rester en place, quel que soit le prix pour eux… et pour les autres !

Pourtant ils m’intriguent par leur tristesse, leurs sourires figés, leur indifférence aux instants fugaces où une situation cocasse mérite plus le rire que leur colère manifeste ou leur impatience mal contenue.

Oui, je le dis haut et fort : quel dommage, quel gâchis !

Lire la suite

Ayons un peu de pitié pour les Monsieur-Je-sais-tout, véritable plaie du management

Cet article est presque une lettre ouverte à mes frères, mes amis, mes jumeaux, ceux qui comme moi savent tout mieux que tout le monde et n’ont donc pas besoin d’écouter avant de prendre une décision, mais seulement de parler pour exprimer quel est leur choix, que chacun s’empressera de mettre en oeuvre avec « Stupeur et Tremblement » ainsi que l’écrivait si bien Amélie Nothomb.
Est-ce là le cas général ? Bien sûr que non ! Mais je l’ai suffisamment subi…mais aussi pratiqué pour affirmer qu’il n’est pas si rare, bien au-delà de mon milieu professionnel.

Lire la suite

Eviter l’isolement du dirigeant (5/6) : être plus proche de son assistant personnel que de son conjoint

Etant partisan de l’égalité professionnelle homme-femme, je laisserai volontairement au masculin les termes de « dirigeant » ou « assistant personnel ». Libre à chaque lecteur de les mettre au genre qui l’intéresse.

Ayant récemment coaché une amie assistante personnelle qui se trouve actuellement en conflit avec son cadre dirigeant, il m’a semblé nécessaire de reprendre ma série sur l’isolement du dirigeant en m’attachant au rôle de cette pièce maîtresse du dispositif d’une entreprise.

Lire la suite

Eviter l’isolement du dirigeant (1/6)

Parmi les expressions fréquentes pour qualifier les relations qu’un dirigeant a avec son environnement, figure en bonne place celle de l’isolement dans la tour d’ivoire, véritable repoussoir pour qui est soucieux de son image. De fait, par peur de cet isolement et de ne plus être en prise avec leur personnel, nombreux descendent dans l’arène, mais sans toujours en maîtriser le tempo, le rythme. Dès lors leur démarche est vouée à l’échec par le déséquilibre qu’elle engendre dans leurs agendas déjà pleins, mais aussi par l’incompréhension des collaborateurs devant des comportements jugés erratiques ou intrusifs (eh, oui, le boss n’est pas toujours bienvenu !).

D’autres encore considèrent au contraire qu’une forme de distance renforce l’autorité, ainsi que l’exprimait de Gaulle : «L’autorité ne va pas sans prestige ni le prestige sans l’éloignement ». Ils assument cette solitude car elle facilite l’exercice du pouvoir en diminuant l’empathie envers les collaborateurs. La contrepartie est que le management est qualifié de froid et distant, ce qui est rarement idéal lorsqu’il s’agit de rassembler l’équipage dans la difficulté.

Pourtant, je suis d’avis que les deux restent conciliables, mais à plusieurs conditions que nous détaillerons 6 articles successifs dédiés aux sujets suivants :

-Qui suis-je pour mes équipes ?

-Conceptualiser les relations interpersonnelles.

-Balancer les réunions formelles et les entretiens informels.

-Cibler le pourquoi de chaque réunion.

-Etre plus proche de son secrétaire particulier que de son conjoint.

-Irradier ses sentiments et intuitions par cercles concentriques.